h2. Quelle est-elle, en substance ?

Soit, pouvoir justifier d’au moins *160 trimestres cotisés ou assimilés* (chômage, invalidité …), donc réputés acquis, auprès de l’un ou de plusieurs régimes de vieillesse de base (Régime Général des salariés, commerçant, artisan …), étant entendu qu’à partir de 2012, *164 trimestres* seront alors exigés !

Soit, avoir *65 ans révolus*, afin de ne pas se voir appliquer les minorations correspondantes (décôte) au nombre des trimestres éventuellement manquants (1,25% par trimestre).

Suivant le cas, le coefficient de *décôte* pourra se calculer non pas en fonction du nombre de trimestres manquants, mais en fonction de l’âge révolu, séparant le futur retraité de ses 65 ans …

Par conséquent, rien n’empêche quiconque, âgé de 60 ans, disposant du nombre de trimestres requis, ou inapte au travail, de partir en retraite puisque bénéficiant dès lors du *taux plein* !

h2. Quel est donc ce taux ?

*50%* du salaire ou revenu moyen revalorisé (par les coefficients légaux de revalorisation, en vue de tenir compte de l’érosion monétaire), calculé sur les 25 meilleures années d’activité, ces mêmes revenus demeurant plafonnés à hauteur du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) de chaque année de référence …

h2. Particularité positive de cette règle :

Les assurés cotisant au-delà des 160 trimestres requis (bientôt 164) ou après leur 65 ans, bénéficient cette fois-ci d’une *surcôte*, pouvant représenter jusqu’à 5% par année travaillée !

h2. Particularité négative de cette règle :

La décôte appliquée éventuellement à l’assuré a une conséquence directe sur le calcul des droits acquis auprès des caisses complémentaires !

h2. Quelle conclusion en tirer ?

Chacun d’entre nous ayant un cursus professionnel distinct, seule la reconstitution précise de votre carrière professionnelle, vous permettra non seulement de vérifier la bonne validation de vos droits sociaux acquis, mais encore et surtout de déterminer la meilleure des stratégies à suivre, en fonction de votre *statut social*, de vos revenus professionnels, de votre situation patrimoniale et de vos attentes personnelles !

Chaque profession ayant ses propres règles sociales, ses particularités, il est absolument indispensable de procéder à cette reconstitution dès vos 45 ans à 50 ans …

Faites appel, sans hésiter, à notre équipe d’experts, qui mettra gracieusement à votre disposition, ce service indispensable de Reconstitution de Carrière …


Vous souhaitez en savoir plus ?…


Vous pouvez me laisser un commentaire j'y répondrais mais vous pouvez aussi :
M'écrire via la fiche contact
Vous faire appeler
Me joindre au 09 63 64 98 93.

Vous souhaitez obtenir un devis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mm

Au sujet de Yves Renaud

À l’issue d’une solide formation en gestion et comptabilité d’entreprise, j’ai débuté ma carrière professionnelle dans le domaine du marketing publicitaire et de l’édition, en parallèle à la gestion d’une entreprise familiale. Mais, foncièrement attiré par le contact direct avec le client, j’ai pris un jour la décision de suivre une formation commerciale et me suis spécialisé afin de devenir «chargé de mission » au sein de la Société Suisse d’Assurances sur la vie humaine, renommée quelques années plus tard la Swiss Life Assurances et Patrimoine. Grâce à mes acquis dans le domaine de la gestion, j’ai rapidement obtenu d’excellents résultats qui m’ont amené à être promu Inspecteur. Pendant plus de vingt ans, en tant qu’Inspecteur à différents échelons de la hiérarchie de l’encadrement du personnel de compagnie d’assurances, dans plusieurs régions de France (Sud-Est, Ouest, Sud-Ouest puis Paris), j’ai été amené dans le cadre de mes fonctions à recruter et former de nombreux collaborateurs, accompagner agents et courtiers d’assurance dans leur mission de conseils auprès de nos clients. Mais, désireux d’être au plus près des clients, de mettre directement à leur disposition mon expertise du marché de l’assurance, j’ai pris la décision en 2007 de créer mon propre cabinet de conseil : Expertise Assurances Conseil, dénommé sur le Web, ExpertAss.

Category

Mesures fiscales et sociales

Tags

, , , , , , , ,